La puissance est trop grande

On est désolé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Meilleurs posteurs
Foxburrows
 
Nelladan
 
Altor
 
Milamber
 
Sir Fistulium
 
Yann
 
LordLargeVulvium
 
Les posteurs les plus actifs du mois

Partagez | 
 

 Première partie du premier chapitre du premier livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Foxburrows
Assassin de Jo
Assassin de Jo
avatar

Messages : 369
Points : 512
Réputation : -3
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Première partie du premier chapitre du premier livre    Dim 29 Mar - 17:39

Ne pas oublier qu'il y a le préface avant.

Notre histoire commence un matin d’avril en 2013, dans une petite ville du Sud-ouest de la France pas très loin de Bordeaux. La particularité de cette ville était son internat, un centre d'accueil pour orphelins et enfants dont les parents ne peuvent s'occuper. Ils l’avaient construit dans une ancienne prison et pour la plupart des pensionnaires s’en était encore une, le seul moyen de la quitter étant la grande double porte en métal. Et cette dernière était constamment gardée par un système de surveillance imbattable, un garde champêtre irascible et son unique ami son bulldog pur-sang. Les enfants n'avaient pas beaucoup d'occasions de sortir, lors de vacances, pour les sorties académiques et lors de cas exceptionnels. Car c'était un internat à l'année, du premier janvier au trente et un décembre. Il y avait même une école intégrée, avec une classe de chaque niveau, de la Sixième à la Terminale et le Bac était leur seul ticket de liberté. Un très bon système de motivation à mon avis !
Mais l'internat n'était pas aussi invivable qu'on pourrait le croire, à partir de la seconde tous les élèves avaient le droit à une chambre individuelle à l’inverse des plus jeunes qui devait se la partager à quatre. À cet âge-là, ils gagnaient aussi accès libre à toute la forêt qui longeait l'internat, un espace hors du contrôle des adultes. Il fallait une bonne heure pour traverser la forêt de long en large et par mesure de sécurité, elle avait été entourée de grands murs de pierres. Il n'y avait qu'un seul bâtiment dans la forêt, situé à l'opposé du reste de l'internat. Il était complètement désert et les élèves n'avaient pas hésité à en faire leur base d'activité lors de leurs temps libres. La plupart des jeunes s'y retrouvaient pour jouer aux cartes, se raconter des histoires aussi impressionnantes que fausses et toutes autres manières de choses que font les adolescents quand ils se retrouvent à l'écart des adultes.
Pour rajouter à leur isolement, même la ville à laquelle ils étaient rattachés était petite et séparée du monde. Il y avait bien une ligne de bus qui passait à intervalle irrégulier, mais ceux-ci étaient rares et peu nombreux. La seule autre option était de marcher et atteindre le centre de Bordeaux prenait bien deux heures.

Revenons en au sujet de notre histoire, Simon. C'était un garçon ordinaire, à 17 ans il était grand mais pas très sportif, et ses muscles ne s'étant pas encore vraiment développés lui donnaient une apparence quelque peu malingre. Il avait les cheveux bruns rebelles d'un adolescent qui essaye de se les laisser pousser. Le fantôme d'une moustache se dessinait sur sa lèvre supérieure, pas assez pour qu'il commence à se raser, mais assez pour qu'il se sente fier d'en avoir une. Le seul trait qui mettait vraiment Simon en valeur était la couleur de ses yeux, d'un bleu étonnement profond.
Il se réveilla au bruit de son réveil, et d’une main aveugle essaya de le réduire une fois de plus en poudre, mais comme chaque matin ne réussit qu’à l’éteindre. D’un coup d’œil vitreux, il regarda l’heure : 7h25, plus que cinq minutes avant la fin du petit déjeuné. À cette pensée, son ventre puis le reste de son corps se réveilla complètement. D’une vitesse quasi-surhumaine, il échangea son pyjama pour son uniforme gris un peu délavé et un peu petit. Zigzaguant entre les chaussettes sales, les feuilles de cours délaissées et les diverses jeux traînant sur le sol, il quitta sa chambre en coup de vent. Il arriva à la cafeteria juste au moment ou les commis fermaient la queue et après quelques mots d’excuse et un savon de leur part, il remplie son plateau et chercha du regard ses trois meilleurs amis.
Comme d'habitude, il les aperçut rapidement. Arthur dépassait tout le monde d'une demi-tête même assis, un regard endormis encadré par des cheveux noirs lui tombant presque dans les yeux. Mais de plus près, on pouvait voir une curiosité insatiable briller dans ses yeux à l’affût du plus petit détail dans son entourage. C'était son arme la plus puissante et lui avait acquis la réputation de l'homme le mieux renseigné du lycée. Devoir surprise, histoire d'amour, date et lieu de la prochaine sortie ; si quelqu'un les connaissait, c'était bien lui. Sa barbe déjà bien pleine et soignée lui donnait un air sérieux et beaucoup plus âgé que ses dix-sept ans.
En face de lui était assis Yann, tout aussi facile à remarquer que son ami. Il n'était pas beaucoup plus grand que Simon, mais cela le faisait facilement dépasser la moyenne. Il était capitaine de l'équipe de rugby de l'internat et ce n'était pas sans raison, il était déjà plus musclé et plus carré que la plupart des adultes. Carrure que ses cheveux brun foncé coupés à la militaire ne faisait que mettre en valeur. Il était aussi continuellement dans les premiers de la classe avec Arthur et avec tout ça était naturellement devenu quelque peu arrogant. Mais c'était aussi et surtout le meilleur ami de Simon et les deux garçons étaient plus proches que deux frères.
Le dernier du groupe était Valentin. Le plus petit de la bande, il n'avait rien d’impressionnant surtout encadré par ses amis. Par défaut, il s'était tourné vers l'humour et il était passé maître dans ce domaine. Il avait les cheveux châtains en bataille, marque de son retard apparent à lui aussi tout comme son uniforme qui n'était pas dans le meilleur état. Il portait une épaisse paire de lunette, mais pourtant personne n'aurait pensé à se moquer de lui pour ça, il les avaient trop bien adopté dans son identité pour que cela lui fasse quoi que ce soit.

- Tu me dois ton dessert ce midi Yann, annonça Valentin d’un ton victorieux, puis se tournant vers Simon, je savais que je pouvais te faire confiance !
- Je ne suis pas si souvent en retard que ça quand même ? Demanda Simon à Arthur ignorant complètement les deux autres.
Ce dernier rigola un petit coup sans lever les yeux avant de recommencer à manger sans rien dire.
-Toujours le matin ce qui est déjà assez incompréhensible vu le vacarme que font nos réveils, déclama Valentin en pointant Simon de sa fourchette, mais le pire, c'est l'après-midi. Il y a une limite au nombre d'heures de sieste que l'on peut faire !
- Encore si tu n’avais pas de montre, dit Yann d’un air boudeur, mais vu que je t’en offre une à chacun de tes anniversaires, tu ne devrais plus avoir d’excuses.
- Haha, répondit Simon distraitement alors qu’il préparait mentalement son plan pour finir son repas en trois bouchées, dites-moi plutôt ce qu’on a comme cours aujourd’hui.
- Tu m’épateras toujours Simon, ironisa un garçon en passant à côté de lui, tu ne connais toujours pas notre emploi du temps ? Ça fait huit mois qu’on a commencé quand même !
- Je te renvoie le compliment, toujours rien de mieux à faire qu’espionner nos conversations Florien ?
Le nouvel arrivant était un garçon de taille moyenne, les cheveux brun foncé paraissant noirs sous la couche de gel nécessaire pour qu'ils tiennent en pique. Il se tenait dans une posture se voulant désinvolte et arrogante, mais au final qui laissait paraître toute la méprise qu'il possédait pour Simon. La tension commença à monter tandis que les deux garçons s’affrontaient du regard et Simon commença à se lever pour faire face à son adversaire. Mais avant que quoi que ce soit puisse arriver les amis du garçon l'appelèrent et avec un rictus et un petit signe de main assez désobligeant, il repartit.
- Toujours aussi copains à ce que je vois, dit Arthur en une imitation parfaite de l'attitude de Florien,

Dites moi ce que vous en pensez !
EDIT 1 : Alors normalement, il n'y a plus de fautes. Les phrases devraient être réctifiées pour la plupart et j'ai rajouté une partie supplémentaire !

_________________
Feunard =/= Kyubii


Dernière édition par Foxburrows le Dim 29 Mar - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelladan
Leader de La Team A
Leader de La Team A
avatar

Messages : 290
Points : 387
Réputation : -3
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Première partie du premier chapitre du premier livre    Dim 29 Mar - 17:59

On voit où tu veux en venir, sur le fond la description du contexte et des personnages est claire. On se sent déjà plus proche des personnages qu'avant. Un gros point positif.
Le principal problème réside dans la construction de certaines phrases et surtout YANN AVEC DES CHEVEUX BLOND ET UNE QUEUE DE CHEVAL !!

Il y a aussi beaucoup de fautes ce qui rend parfois la lecture difficile.

C'est isolement pour une personne pas isolation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foxburrows
Assassin de Jo
Assassin de Jo
avatar

Messages : 369
Points : 512
Réputation : -3
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: Première partie du premier chapitre du premier livre    Dim 29 Mar - 18:26

Oui une grosse question que j'avais, les noms je garde ou pas ? Sachant que c'est pas des portraits exacts évidemment ^^ (vraiment les cheveux blonds ? bon tant pis)
Pour les fautes tu connais un logiciel ou quelque chose pour essayer de les corriger parce que j'ai toujours pas réussi à résoudre se problème Sad
Pour les phrases tu parles des quelles ?

PS : merci de la réponse rapide !
EDIT : trouvé un logiciel ça devrait être un peu moins sanglant maintenant.

_________________
Feunard =/= Kyubii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelladan
Leader de La Team A
Leader de La Team A
avatar

Messages : 290
Points : 387
Réputation : -3
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Première partie du premier chapitre du premier livre    Dim 29 Mar - 19:01

Personnellement je les changerais mais c'est parce que je m'imagine ces personnages comme étant nos potes Irl. D'où mon infarctus quand j'ai lu Yann avec une queue de cheval blonde Wink. Mais pour des lecteurs qui ne nous connaissent pas c'est pas un soucis du tout. C'est à toi de voir de toute façon.

En ce qui concerne les phrases :

Trop longue a écrit:
Ils l’avaient construit dans une ancienne prison et pour la plupart des pensionnaires s’en était encore une, le seul moyen de la quitter étant la grande double porte en métal, constamment gardée par un système de surveillance imbattable, un garde champêtre irascible envers tout le monde sauf son bulldog pur sang.

C'est bizarre a écrit:
Il fallait un quart d'heure pour traversé en long la forêt et la même chose pour la traversé en large,

Isolement, pas isolation a écrit:
Pour rajouter à leur isolation,

Citation :
et l’aller à lui tout seul pouvait prendre deux bonnes heures.
"et rien que l'aller pouvait prendre deux bonnes heures" ?

Citation :
en poudre mais, comme chaque matin ne réussit qu’à l’éteindre.
"comme chaque matin il ne réussit qu'à l'éteindre"

Citation :
les aperçu rapidement et pas sans raison.
"les aperçu rapidement et pour cause :" ?

Citation :
il n'avait rien d’impressionnant surtout encadré par ses amis
"surtout à côté de ses amis" ?

Voilà, j'ai relevé les petits trucs qui me chatouillent l’œil. Bon ce n'est que mon avis et dieu sait que je n'ai pas l'âme d'un écrivain mais si j'ai pu t'aider c'est toujours avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foxburrows
Assassin de Jo
Assassin de Jo
avatar

Messages : 369
Points : 512
Réputation : -3
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: Première partie du premier chapitre du premier livre    Dim 29 Mar - 19:10

Je prend la plupart !
J'édite le texte au dessus ou tu pense que c'est quoi le mieux pour vous donner la dernière version ?
EDIT : j'ai modifié le texte au final

_________________
Feunard =/= Kyubii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelladan
Leader de La Team A
Leader de La Team A
avatar

Messages : 290
Points : 387
Réputation : -3
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: Première partie du premier chapitre du premier livre    Dim 29 Mar - 21:32

Ah oui là c'est vraiment bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altor
Destructeur de Ténebreux
Destructeur de Ténebreux
avatar

Messages : 124
Points : 144
Réputation : 1
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: Première partie du premier chapitre du premier livre    Dim 29 Mar - 22:22

Je trouve qu'au niveau du style c'est beaucoup plus fluide qu'avant, les structures de phrase sont moins alambiquées et c'est vraiment plus agréable à lire au final. Après, pour le contenu, j’attends de voir la suite pour commenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapuissance.weshforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première partie du premier chapitre du premier livre    

Revenir en haut Aller en bas
 
Première partie du premier chapitre du premier livre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sean Foley et mon premier parcours 2011
» Démarreur tourne lentement comme bloqué au premier démarrage
» Casque Premier Trophy
» Ma première partie de pêche de carpes à la grande canne
» echappement première partie a demonter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La puissance est trop grande  :: Archives poussiéreuses-
Sauter vers: